UN CONSULTANT EN VUE DE LA MISE EN PLACE DU SYSTEME NATIONAL D’INFORMATION SUR LES TRANSPORTS TERRESTRES

Publiée le : 6/6/2019
Date limite de dépôt des candidatures : 2019-06-18

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET (SERVICES DE CONSULTANT – SELECTION DE CABINET)

PAYS : TOGO

NOM DU PROJET : Projet d’Appui à la Compétitivité des Services Logistiques pour le Commerce Crédit

IDA N° 60310-TG

 

Intitulé de la mission : RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT EN VUE DE LA MISE EN PLACE DU SYSTEME NATIONAL D’INFORMATION SUR LES TRANSPORTS TERRESTRES

 

Référence : N°AMI N° 03-PPM2019/MPDC/ SG/ UCP-PC/ SPM du 03 juin 2019

 

1. Le Gouvernement de la République Togolaise a obtenu de la Banque Mondiale, un crédit pour le financement du Projet d’Appui à la Compétitivité des Services Logistiques pour le Commerce et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements autorisés au titre du contrat pour lequel cet avis à manifestation d’intérêt est publié.

 

2. Les services attendus du consultant consisteront entre autres à :

 

Phase 1

 

– L’organisation des séances d’entretien avec les diverses structures produisant les statistiques sur les transports terrestres et le recensement des outils et indicateurs disponibles ainsi que l’analyse des différents sous systèmes d’information.

 

– L’organisation d’un atelier de restitution sur les résultats de l’entretien et du diagnostic des sous-systèmes d’information.

 

– La sélection des indicateurs essentiels du sous-secteur des transports terrestres et la participation à l’atelier de validation desdits indicateurs devant être validés au cours a un atelier

 

– L’élaboration du dictionnaire des métadonnées qui devra être validé au cours d’un atelier.

 

– Le développement d’un progiciel pour la base de données ou recommander un produit existant à acquérir ou à adapter.

 

Phase 2

 

– Le paramétrage des outils et des règles de validation dans le progiciel

 

– L’interconnexion de la compatibilité et l’interconnexion entre les différents logiciels.

 

– L’élaboration du manuel d’utilisation du progiciel et la formation des acteurs .

 

– L’élaboration du manuel des procédures de collecte et d’analyse des données sur les transports terrestres qui devra être validé lors d’un atelier. Le manuel de procédures devra prendre en compte l’ensemble> des structures impliquées et leurs processus.

 

3. La durée prévisionnelle globale de la mission est estimée à six (06) mois.

 

4. Le Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération, à travers l’Unité de Coordination du Projet d’Appui à la Compétitivité des Services Logistiques pour le Commerce, invite à présent les cabinets éligibles («Consultants») à manifester leurs intérêts à fournir les Services. Les cabinets intéressés devront fournir les informations ci-après démontrant qu’ils ont les qualifications et expériences pertinentes pour fournir les services :

 

– Brochures, prospectus ;

 

– Qualifications pour exécuter les services ;

 

– Références dans les missions similaires au cours des cinq (05) dernières années ;

 

– Références des clients.

 

En outre, les candidats devront joindre à leur soumission les pièces administratives. ci-après, démontrant qu’ils sont en règle avec l’administration

 

Pour les entreprises communautaires

 

– Carte d’opérateur économique en cours de validité ou toute autre pièce équivalente ;

 

– Extrait du Registre du Commerce et du Crédit Mobilier ;

 

– Attestation de non faillite datant de moins de trois (03) mois

 

– Quitus fiscal datant de moins de trois (03) mois ;

 

– Quitus social datant de moins de six (6) mois ;

 

– Attestation de l’Inspection du Travail et des Lois Sociales (ITLS) datant de moins de trois (3) mois.

 

– Attestation du paiement de la taxe parafiscale de régulation

 

Pour les entreprises étrangères :

 

– Extrait du Registre de Commerce et du Crédit Mobilier ;

 

– Attestation de non faillite datant de moins de trois (03) mois

 

– Attestation du paiement de la taxe parafiscale de régulation

 

5. Les critères de sélections les suivants

 

• Le consultant doit être un cabinet justifiant d’une expérience générale de dix (10) ans en matière de développement des progiciels et de mise en place de système d’information ,

 

• Avoir réalisé au moins deux (02) missions de développement des cinq (05) dernières années.

 

Les différentes missions devront être justifiées par des attestations de–bonne fin d’exécution.

 

6. Les consultants intéressés par la mission sont invités a porter leur attention sur les paragraphes 1.9 des Directives de la Banque Mondiale Sélection et Emploi de consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale, janvier 2011 et révisées en juillet 2014 (« Directives de Consultants »), qui décrit les politiques de la Banque Mondiale sur les conflits d’intérêt.

 

7. Un consultant sera sélectionné conformément aux procédures de Qualifications du Consultant (QC) décrites dans les Directives de Consultant ci-dessus citées.

 

8. Les informations complémentaires relatives à la mission peuvent être obtenues à l’adresse indiquée ci-dessous aux heures suivantes ou en faisant une demande par email : projetcompetitivite@gmail.com , du lundi au vendredi de 09 h à 12 h et de 15 h à 17 h (heures locales).

 

9. Les manifestations d’intérêt, rédigées en français, doivent être livrées en trois (03) exemplaires (1 original + 2 copies) à l’adresse suivante (en personne, par courrier ou par e-mail), au plus tard le mardi 18 juin 2019, à 16 heures précises, heure locale :

 

Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération Projet d’Appui à la Compétitivité des Services Logistiques pour le Commerce.

 

Att : M. la Personne Responsable des Marchés Publics

 

Bd des Armées, carrefour feux tricolores du Collège Protestant, à côté de la FUCEC

 

Lomé-Togo ; Tél. : (00 228) 22 22 15 48

 

Email : projetcompetitivite@gmail.com

 

La Personne Responsable des Marchés Publics Tossenou GBEDEWOU

Cette offre peut être consultée sur https://www.emploitogo.info/recrutement-dun-consultant-en-vue-de-la-mise-en-place-du-systeme-national-dinformation-sur-les-transports-terrestres/